Rue Champ du Roi, 145 - 1040 Bruxelles - Tél.: 02 640 21 23

Hypovitaminose C du cobaye

La vitamine C ou acide ascorbique est synthétisée chez la plupart des espèces grâce à une enzyme hépatique, la L-gluconolactone oxydase.
Le cobaye ainsi que d'autres espèces comme les primates supérieurs (dont l'homme), certains oiseaux et poissons, sont déficients dans cette enzyme et donc incapable de produire eux-mêmes cette vitamine C. Ils doivent donc la trouver dans leur alimentation.
En cas de carence, les symptômes apparaissent rapidement.

Manifestations cliniques en cas de carence en vitamine C :

- Difficultés locomotrices : dues à des douleurs articulaires, des douleurs musculaires et des douleurs podales (dues à des pododermatites)
- Difficultés pour se nourrir : douleur dans la bouche due à des gingivites, des saignements gingivaux, des douleurs dentaires
- Signes oculaires : on peut observer un écoulement oculaire muco purulent, des ulcères cornéens
- Dégradation de l'état général : plaies qui cicatrisent mal, poil piqué, ongles trop longs et tordus.

La mort peut survenir en quelques semaines

Traitement :

Il faut donner de forte dose de vitamine C en injection et cela quotidiennement jusqu'à amélioration des signes.

Prévention :

Il faut administrer quotidiennement de la vitamine C à votre cobaye.
La vitamine C présente dans les aliments se dégrade très vite à moins qu'elle ne soit stabilisée (aliment oxbow). L'administration dans l'eau de boisson est difficile car la vitamine C se dégrade très rapidement à la lumière.

On peut trouver la vitamine C dans certains aliments :
Classement en fonction de leur teneur en vitamine C
Goyave
Cassis
Persil
Navet
Poivron rouge
Fenouil
Kiwi
Citron
Fraise, orange,cresson,cerfeuil
Epinard, mâche

Il existe également des compléments alimentaires sous forme de comprimés très appétant que le cobaye peut prendre tous les jours (vitamine C oxbow : disponible à la clinique).
La vitamine C sous forme liquide doit être administrée directement dans la bouche.